Une entreprise sans hiérarchie ?

Pas de hiérarchie, en voilà une idée loufoque. C’est pourtant le mode de fonctionnement chez Anybox et quelques autres entreprises dans le monde, retour sur un principe qui fait ses preuves.
par Sébastien Morele, mis à jour le 09/06/2016

Comment créer une entreprise qui rend les employés heureux, qui crée de la richesse tout en satisfaisant les besoins clients ? Voilà une équation pas si évidente à résoudre mais posée dès le debut de la création d’Anybox. En soi, prendre en compte le bonheur en entreprise est déjà une évolution dans un contexte économique où la tendance est plutôt à la limitation des risques et à l’optimisation des process. C’est une dynamique nouvelle à laquelle il faut répondre les yeux fermés car la problématique est relativement nouvelle et les exemples trop peu nombreux.

Repenser la place du salarié dans l’entreprise

La clé était sous nos yeux. Il fallait repenser la place de l’Employé au sein de l’entreprise, faire de lui la pièce maîtresse de l'échiquier, lui épargner les contraintes et l’aider dans l’accomplissement de ses tâches. Dans une entreprise classique, la hiérarchie est une structuration qui permet une classification des salariés en couche, chacune de ses couches étant gérées par la couche supérieure jusqu'au sommet de cette structure où nous y trouvons le dirigeant. C'est ce qu'on a l'habitude d'appeler une pyramide hierarchique. Que se passe-t-il si nous écrasons cette pyramide ? Et bien nous obtenons une ligne, une simple ligne ou chaque Salarié est au même niveau. Il n'y a plus besoin de parler de hiérarchie.

Mais alors, comment se passe le quotidien dans une structure sans gouvernance ? Première chose, et non des moindres, c'est fluide. Sans structure pyramidale, on évite les montées et les descentes d'informations, on supprime donc ce que les anglo-saxons appeleront bottleneck , c'est-à-dire les goulots d'étranglement qui font qu'une information dans un système mettra d'autant plus de temps à transiter qu'il y a de niveaux à parcourir.

Autre avancée significative: écouter plutot qu'ordonner. Si dans un système classiwith great power comes great responsibilityque on applique les directives des niveaux superieurs, dans un système non hierarchique on rend l'autonomie à l'individu et on le responsabilise.

C'est encore une fois d'une logique imparable, mais en écoutant et en laissant chaque Employé plus autonome, plus libre, on l'incite à s'épanouir et à s'impliquer dans SON entreprise. Nous ne sommes plus dans un contexte ou l'adulte est vu comme un bon petit soldat mais bel est bien comme une Personne à part entière qui fait des choix et les assume. Les employés évoluent donc dans un système qu'ils s'approprient, qu'ils considèrent comme le leur, où leur voix compte et c'est donc tout naturellement que le bonheur apparait parce que chacun a son rôle à jouer.

La hiérarchie disparait-elle vraiment ?

Depuis le début de cet article, je vous explique que chez Anybox il n'y a pas de hiérarchie. Je vous ai menti ! Il n'existe pas une hiérarchie, mais des hiérarchies. Tout naturellement, quand les choses se mettent en place d'une facon linéaire comme nous l'avons présenté, les choses se font d'égal à égal. Dans nos équipes, nous avons une base de compétences communes et toute une série de compétences annexes, que ce soit sur d'autres technologies, d'autres solutions, des compétences en graphismes, infrastructure, comptabilité, communication etc.

Chaque avis compte, et c'est dans ce sens que les décisions se prennent. En revanche les avis de personnes plus expérimentées ou spécialisées auront tout naturellement plus de poids. On retrouvera alors une hiérarchie pour chaque contexte, hiérarchie qui se trouve être naturelle plutôt qu'imposée.

En somme, les entreprises sans hiérarchie sont avant tout une expérience humaine qui mérite d'être vécue. En recentrant l'Employé au coeur de l'entreprise, nous concentrons toutes les capacités individuelles et collectives et permettons à tout un chacun de s'épanouir au quotidien. L'autogouvernance se met en place naturellement, c'est un écosystème qui évolue et se régule par lui-mème.

 

"Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie."
- Confucius