Pourquoi l'open-source ?

Une slide unique pour comprendre ce qu'apporte l'open-source. Ou plus précisément le Logiciel Libre.
par Christophe Combelles, mis à jour le 24/11/2017

Pour la plupart des gens, l'open-source est rarement une évidence et presque jamais une obligation. Pour ces raisons, il faut sans cesse rappeler ses bienfaits. Et pour convaincre sur ses bienfaits, il faut repartir de ses fondements et se contenter d'être totalement réaliste, transparent et pragmatique.  Car l'open-source n'est pas automatiquement plus avantageux, ni pour un utilisateur, ni pour un éditeur.

pourquoi-opensource.jpg 

Qu'est-ce que le fondement du Logiciel Libre ? Ce n'est rien d'autre qu'un mécanisme juridique : une licence d'utilisation du logiciel, qui garantit à l'utilisateur 4 libertés : celles de pouvoir utiliser, modifier et distribuer le logiciel, mais aussi de pouvoir distribuer des versions modifiées.

De ces 4 libertés, découlent 7 conséquences directes :

  • une capacité à être autonome sur la solution
  • des possibilités de personnalisation
  • des améliorations apportées par la communauté, qui peut devenir mondiale assez rapidement
  • une mutualisation de la maintenance
  • une absence de coût de licence
  • un intérêt pédagogique grâce à la liberté d'étudier le fonctionnement interne du logiciel
  • la consolidation de biens communs qui permettent de favoriser l'innovation

Ce dernier point est primordial : d'un point de vue de la Recherche et Développement, chaque logiciel libre grâce à son ouverture permet de faire progresser le niveau général de connaissances, donc pousse tous les éditeurs à innover pour se différencier.

Il existe ensuite un certain nombre de conséquences indirectes ou probables :

  • la pérennité des solutions. Ce n'est pas systématique, mais une solution open-source peut continuer à vivre tant qu'elle a des utilisateurs.
  • la sécurité. Ce n'est pas non plus automatique, mais l'ouverture du code source contribue souvent et rapidement à une meilleure sécurité.
  • la motivation. Pour des développeurs, contribuer à un logiciel libre est un acte avec une portée et une visibilité universelle.

Et cette dernière conséquence indirecte est accentuée par les 3 valeurs suivantes portées par le Logiciel Libre :

  • le partage
  • la coopération
  • l'entraide

Ces valeurs n'ont aucune couleur politique et ne sont pas du tout opposées à la notion de concurrence. C'est même le contraire : publier un logiciel sous licence libre peut être un acte concurrentiel extrêmement puissant. Mais dans le milieu professionnel du logiciel libre on parle plus de coopération que de concurrence. Coopération sur le code, concurrence sur les services. Car plutôt que de se retrancher derrière une propriété intellectuelle à la valeur éphémère, il est bien plus avantageux de se distinguer sur la qualité de service !